• Untitled

Gens de métier et sans-culottes

Les artisans dans la Révolution

Le 14 juillet 1789, le peuple de Paris prit la Bastille. Dans leur grande majorité, les assaillants de la forteresse étaient des artisans: maîtres, compagnons et apprentis. Ils allaient par la suite, sous le nom fameux de «sans-culottes», être les acteurs principaux de toutes les grandes journées révolutionnaires.
Qui étaient ces artisans? Quelle était la réalité sociale, économique et politique des gens de métier dans cette société d'Ancien Régime, à la destruction de laquelle ils prirent une part décisive ?
Ce livre décrit le monde du travail à la fin du xviiie siècle, la vie quotidienne des ateliers, l'organisation de la production au sein des corporations, les difficultés et les crises que provoquent les mutations économiques en cours. Il montre comment les communautés d'arts et métiers constituaient un élément essentiel de l'organisation sociale d'Ancien Régime, mais aussi que les traditions et les valeurs spécifiques qu'elles entretenaient dans le monde du travail furent à la source de l'idéal révolutionnaire des sans-culottes.
Cet ouvrage vient rappeler que les artisans ne versèrent pas seulement leur sang, mais qu'à bien des égards, les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité, qui sont aujourd'hui celles de la République, sont issues du monde des ateliers.
Pages 142
Format 21 x 28 cm
Façonnage Cousu, broché
Prix 25 €
Parution 10/1988
ISBN 9782907150065
Disponibilité Uniquement chez l'éditeur
Collection Silex
Thèmes Sens du politique, Travail et métiers, industrie et techniques