• biblio_ville

La maison

Créaphis, maison d'édition créée en 1982, publie des livres en sciences humaines et sociales, en photographie, cinéma et arts visuels et en littérature de non-fiction (poésie, essais, récits). La maison est diffusée et distribuée en librairie par Volumen/Interforum.


Parcours


« Ce ne sont pas les étoiles elles-mêmes qui font la constellation mais les liens invisibles qui les unissent en une forme originale. »
Anne Delahaye

 

Au commencement de cette aventure il y a un drôle d’endroit. Un lieu magique mi-friche, mi-ruine, fait de pierres et de lierre, une ancienne carrière du Midi de la France. Une conversation fondatrice avec Jean Malaurie sur la chute et l’organisation des éboulis a conforté et motivé un projet éditorial d’envergure : voir le monde par ses pierres, au sens large, par où s’affrontent, se déposent, s’effondrent et s’assemblent ses éléments. Cette rêverie nourrie des lectures scientifiques et littéraires a donné naissance à la revue Lithiques produite par le Centre de recherche autour de la pierre et de son histoire (CREAPHIS) en 1982, à Saint-Restitut dans le sud de la Drôme.
Revue généraliste, touche à tout et toute en touches, Lithiques a été le réceptacle et le creuset, le banc d’essai en quelque sorte du champ éditorial de la maison d’édition. Sciences, poésie, littérature d’essais, arts visuels, documents, musique. Presque tout hors la fiction pour ce « périodique » à temporalité variable, laboratoire – comme toute revue – de livres à venir.


Histoire et sciences sociales



Créaphis publie les travaux d’enseignants-chercheurs qui renouvellent l’histoire économique, politique et sociale au tournant des années 1970-1980 : l’étude des mentalités, puis des sensibilités et représentations, l’histoire des femmes, les études urbaines, l’histoire culturelle, l’histoire des violences constituent une part majeure du catalogue.
Partisan et acteur d’une approche anthropologique qui n’exclut pas le temps présent, Créaphis s’est intéressé très tôt aux rapports entre histoire et mémoire en utilisant l’enquête et les archives orales comme méthode et source. Par le récit de vie et le témoignage contextualisé, l’écriture de soi mise en situation devient matériau pour l’analyse scientifique sur des objets de mémoire : les lieux (habitat, mobilités et migrations), l’événement (collectif et individuel), le travail (métiers, techniques). Elle peut s’inscrire aussi dans une approche documentaire artistique et critique (photographie, littérature…).
Les études urbaines occupent une place prépondérante dans le catalogue : l’analyse des géographies, des mobilités, des architectures, des réseaux, des représentations visuelles permet d’appréhender la ville et ses périphéries dans leurs transformations. Ainsi, les quartiers, les banlieues, les grands ensembles, les zones pavillonnaires et l’ensemble des systèmes d’habitat sont autant d’objets d’observation et d’interprétation.

 
Les sens de l’image



Dès la revue Lithiques, Créaphis s’est intéressé aux images au point d’en faire une marque de fabrique. Pour leurs qualités documentaire ou fictionnelle, elles existent pour elles-mêmes en tant qu’objet et discours. D’une part, l’image fixe et animée représente un champ d’étude en sciences humaines et en esthétique autour de ses conditions de production, de sa pratique et ses usages, de sa réception et sa diffusion, de sa dimension symbolique et politique. D’autre part, Créaphis édite de la photographie et publie des ouvrages thématiques ou monographiques d’auteurs-photographes mais aussi de fonds – constitués ou à la dérive – d’archives et documents.
Nos ouvrages se caractérisent aussi par une réflexion sur le rapport entre textes et images : au-delà de la fonction d’illustration, l’image est en soi un discours, même lorsqu’elle accompagne un texte scientifique ou littéraire. Elle est regardée pour sa seule expression visuelle. Document ou création, détournée, recadrée, décalée ou répétée, l’image trouve son équilibre en tension avec le texte. La mise en espace de ce rapport résulte d’opérations complexes où il n’entre pas moins de plaisir que de savoir. Ce n’est pas seulement ce qu’il y a dans les images mais aussi entre elles que se joue le livre, page après page.


Art et littérature



Créaphis publie des ouvrages de littérature principalement en poésie, en essais, en récits et en gloses. Selon les collections et les projets, cette écriture est pensée avec une forme artistique (gravures, dessins, photographies), ouvrages qui ont un profil de « livres d’artiste ».
Plusieurs lieux et institutions ont aussi été à l’origine de projets éditoriaux originaux au croisement des sciences et des arts. À commencer par l’abbaye de Royaumont, centre culturel de rencontres et laboratoire d’interdisciplinarité dans les années 1980. À partir de 1985, Créaphis prend en charge le programme éditorial des recherches en histoire et sciences humaines, en musicologie, en patrimoine, en arts plastiques ainsi que celui du Centre de poésie et de traduction, conçu et mis en œuvre par Bernard Noël, Rémy Hourcade, Emmanuel Hocquard et Claude Esteban de 1983 à 2000. Il en résulte un fonds d’environ quatre-vingts titres de poètes contemporains du monde entier.
 

Voyages en papier


Une maison d’édition agence des voyages immobiles. Traverser les airs et les mers par les livres, arpenter le lointain et côtoyer l’infra-ordinaire, retracer les axes majeurs et les lignes secondaires et s’embarquer dans les cartons pour des promesses de rêve. Dans la pénombre d’une chambre à soi, le globe terrestre allumé éclaire les ouvrages sur Paris et ses banlieues, Berlin, Madrid, New York, Tel-Aviv ; l’Afrique, l’Inde et la Chine, les Amériques, la Géorgie, la Pologne; la Grande Pyramide de Khéops comme le musée du Louvre ou le jardin de Bomarzo, les volcans d’Auvergne comme les terres d’Écosse, la petite île Carn en Bretagne, l’île de Pâques ou l’île Surtsey au large de l’Islande...


Naviguer dans ce catalogue revient à pratiquer le cabotage. La transversalité de l’écriture de l’histoire, des sciences humaines et sociales et des expressions littéraires et artistiques se traduit par un éventail de formes et de discours. Interdisciplinaire, inclassable et obstinée, la maison Créaphis explore des sujets qui traversent la société contemporaine avec des ouvrages de référence ou objets expérimentaux.
Chose sensible, imprimée et façonnée, un livre est le résultat de combinaisons de matières (papier, carton, tissu, colle et fil), de couleurs, de typographies, d’opacités et de transparences. Ni sommes savantes, ni manuels pédagogiques, nos livres gardent une vocation créative et heuristique, au risque de l’incomplétude et d’une sage imperfection. De l’écrit au lu, il faut accorder le temps nécessaire à imaginer dans le détail, avec les auteurs, la production d’un objet qui puisse devenir matière à penser. Malgré tout le soin et l’attention accordés aux propositions, nul parti pris n’est à l’abri du malentendu.
L’ensemble est aussi hétéroclite et attachant qu’un quartier ancien : il faut de la patience et de l’attention pour en découvrir les recoins, les surprises, les anomalies. Le désir insatiable d’éditer, de faire en sorte, ensemble, que ça existe. Tout cela dans une certaine urgence : entre les doigts du Temps nous filons aussi vite que du sable sec.

(photo haut de page : © Olivier Gaudin/Créaphis, bibliothèque publique, Paris, années 2000)