• Untitled

Imaginaire et sensibilités au XIXe siècle

Études pour Alain Corbin

L'œuvre d'Alain Corbin est sans conteste d'une très grande originalité dans le paysage historiographique français. Il est le premier – et longtemps le seul – historien des sons, des sens, des odeurs, du corps, des gens sans nom. Au cœur de son projet a toujours résidé le souci de percer le secret des comportements des individus, au croisement des émotions et des représentations, de l'imaginaire et des sensibilités. Depuis les années 1980, toute une génération d'historiens et d'historiennes s'est formée à une autre conception du XIXe siècle, plus attentive à l'économie des désirs, aux figures de la répulsion ou aux ressorts de l'anxiété qu'à la succession des ministères ou aux cycles des prix.
Ses nombreux élèves français ont souhaité lui rendre un hommage à sa mesure. Réunis par l'une de ses élèves ainsi que par son successeur à l'Université de Paris I - Panthéon-Sorbonne, une vingtaine de jeunes historiens, tous formés à la recherche par Alain Corbin, témoignent ici de l'ampleur et de la portée de son enseignement. Les études originales qu'ils présentent dans cet ouvrage illustrent, chacune à sa manière, quelques-unes des grandes pistes ouvertes par l'œuvre d'Alain Corbin : perceptions de l'espace, des paysages et des identités régionales ; relecture politique de l'histoire du XIXe siècle ; primauté, parmi tant d'autres « objets générateurs d'émotions fortes », du corps, du désir ou de l'horreur. Elles montrent ainsi comment cette histoire, voulue par Alain Corbin, se perpétue et se renouvelle à travers eux.

Lire le compte-rendu de l'ouvrage par Frédéric Chauvaud ici

Sommaire

Anne-Emmanuelle Demartini et Dominique Kalifa
Dans le sillage d'une « histoire sans nom »

1 - Territoire, paysage et identité régionale

François Ploux
Disputes au village quercynois : querelles locales et histoire nationale à l'aube de la Troisième République

Philippe Grandcoing
Désir de foire. La création des foires en Haute-Vienne au XIXe siècle : du terroir au territoire

François Guillet
L'image de la Normandie : la construction d'une identité régionale

Karine Salomé
Lectures du paysage et construction identitaire : l'exemple des îles bretonnes (1850-1914)

Jacques Hantraye
La visite au champ de bataille (1800-1870).

Nathalie Pégé-Defendi
Les Sablaises à la conquête des touristes : les affiches ferroviaires des Sables d'Olonne (fin XIXe-début XXe siècle)

Anne-Emmanuelle Demartini
Le type et le niveau. Écriture pittoresque et construction de la nation dans la série provinciale des Français peints par eux-mêmes.

2 – Relire l'histoire politique du XIXe siècle

Pierre Karila-cohen
Le Christ s'est arrêté à Origny : le temps, l'enquête et l'administrateur

Corinne Legoy
Les marges captivantes de l'histoire : la parole de gloire de la Restauration

Maïté Bouyssy
Rue Transnonain, n° 12. Histoire d'une bavure annoncée

Emmanuel Fureix
Sensibilités et politique. L'exemple du culte des morts à l'âge romantique

Mathilde Larrère
La garde nationale de Paris : milice locale ou institution nationale ?

Jean-Yves Piboubes
La liberté de conscience à l'épreuve du serment : individu, religion et politique au XIXe siècle

3 – Le corps, le désir et l'horreur

Anne Carol
Expérience du corps et sentiment de l'intime au XIXe siècle : les journaux de Lucile Le Verrier et de Marie Elisabeth Court

Zina Weygand
Le corps handicapé et la menace du désir. Réflexions d'une jeune aveugle dans la France du XIXe siècle

Judith Lyon-Caen
Expérience de lecture et expérience sociale dans la France du premier XIXe siècle. Un retour sur les usages historiens de la littérature

Sylvain Venayre
Le corps malade du désir du pays natal : la nostalgie dans la médecine du XIXe siècle (1800-1880)

Annick Tillier
Indigence et décrépitude : les hospices de Bicêtre et la Salpêtrière dans la première moitié XIXe siècle

Bruno Bertherat
Le miasme sans la jonquille : l'odeur du cadavre à la morgue à Paris au XIXe siècle

Sylvain Rappaport
La dernière chaîne. Une fête à Bicêtre

Odile Roynette
Le village de la mort : « atrocités allemandes » en 1870-1871
Pages 218
Format 16,5 x 22,5 cm
Façonnage Cousu, broché
Prix 30 €
Parution 06/2005
ISBN 9782913610617
Disponibilité En librairie
Collection Silex
Thèmes Sensibilités, mentalités et représentations