• SociologueVoltaire_media02
  • SociologueVoltaire_media07
  • SociologueVoltaire_media04

Un sociologue dans un voltaire

Journal à contretemps

Être sociologue, cela peut s’entendre en plusieurs sens, y compris au-delà d’une carrière universitaire bien remplie. Henri-Pierre Jeudy fait varier les points de vue et les temps de pose. Entre villes sous pression et campagnes au ralenti, que deviennent nos lieux de vie ? De quoi les sentiments d’attachement, d’appartenance ou de solitude sont-ils le signe ? La résistance discrète des habitants de son village de la Haute-Marne intrigue autant l’auteur que les attitudes des jeunes gens dans les quartiers transformés de la capitale où il retourne pour l’hiver. Ses analyses sur la mémoire, la mort ou l’effacement, le conduisent à avoir une approche ouverte aux contretemps de l’actualité (Gilets jaunes, pandémie). Son regard se nourrit de lectures éclectiques et d’observations glanées au cours de nombreux voyages. La sensation d’exil intérieur, la perception du paysage ou les souvenirs d’enfance ne sont plus des faits privés mais des réalités partagées. La fragmentation de la vie sociale devient un objet de questionnement politique et invite le lecteur à poursuivre l’enquête, en accordant une attention renouvelée à ses contemporains les plus proches – depuis sa rue, le rond-point voisin ou, pourquoi pas, son voltaire.

« Voltaire, subst. masc. mobilier. Fauteuil en vogue à la Restauration, caractérisé par un siège large et par un haut dossier légèrement incliné et incurvé. […] Empl. comme nom commun du nom de Voltaire, écrivain fr. [1694-1778]. »
Pages 176
Format 120 x 170 mm cm
Façonnage Cousu, broché avec rabats
Prix 12 €
Parution 06/2021
ISBN 9782354281717
Disponibilité En librairie
Collection Poche
Thèmes Sens du politique, Sensibilités, mentalités et représentations