• VillesEnCrise_1

Villes en crise ?

Les politiques municipales face aux pathologies urbaines (fin XVIIIe-fin XXe siècles)

L'afflux des populations dans l'espace urbain et l'accroissement des villes ont accompagné le développement de la société industrielle. Tout au long du xixe siècle, la préoccupation des responsables municipaux a été d'organiser cet espace afin de prévenir les désordres. La ville est considérée comme criminogène et il faut éviter que des populations échappent tout contrôle social. L'insalubrité de l'habitat et ses conséquences ont toujours été un des soucis majeurs.
Y a-t-il un lien de causalité entre insalubrité de l'habitat et criminalité ? Face à ces questions, les politiques hygiénistes ont tenté d'apporter une réponse et, au cours des premières décennies du xxe siècle, la bienfaisance privée fait place aux politiques publiques. Le radicalisme d'Édouard Herriot à Lyon, le socialisme de Vienne-la-Rouge, l'inspiration démocrate-chrétienne des municipalités MRP (Mouvement républicain populaire) montrent comment la sensibilité politique a inscrit ses spécificités idéologiques dans les programmes sociaux qui ont tenté de répondre par des programmes sociaux. Et quelles sont les politiques urbaines contemporaines ? Peut-on parler de « villes en crise » ? En quoi le regard des historiens peut-il contribuer aux choix des politiques publiques actuelles ?

Publié une première fois en 2005 dans la collection Lieux habités, il est recensé dans la bibliographie annexée au programme 2008 de l'agrégation de sciences sociales. Il est réédité ici en poche.
Pages 752
Format 12 x 17 cm
Façonnage Cousu, broché, avec rabats
Prix 24 €
Parution 02/2008
ISBN 9782354280079
Disponibilité En librairie
Collection Poche
Thèmes Sens du politique, Mobilités et migrations, La ville et l'urbain