• UneLanguePourAbri_1

Une langue pour abri

« Chaque langue a sa mémoire à elle qui établit son tracé à elle dans le champ du réel, tout différent de la langue voisine, en l'occurrence l'allemand. Or, dès ce moment, au début des années quarante du siècle dernier, on sait que cette langue est déjà irrémédiablement déformée par le jargon hitlérien qu'on a l'occasion d'entendre à la radio. Mais on garde aussi en soi la mémoire de la langue allemande de l'enfance, celle qui ne fut pas encore entamée par le nazisme, où la mémoire s'est faite et dont les paysages intérieurs se raccordent bientôt aux nouveaux paysages nés de la langue française. […]

Le Heimweh, le «mal du pays», sera à la base de la perception. Heureuse langue française qui ne possède pas de tels mots, à croire que la séparation irrémédiable y fut moins fréquente ou son expression davantage censurée. Le Heimweh est cette insupportable douleur, cette maladie plus souvent mortelle qu'on ne le croit qui frappe les «internes» des pensionnats et internats divers, cette souffrance inexprimable d'être séparé des siens ou de son lieu habituel. Plus nombreux qu'on ne l'imagine sont les êtres blessés à jamais dans leur être par de telles séparations. On ne guérit pas des blessures d'enfance. […]

Une langue est le bien de tous, elle n'appartient à personne, pas même à ceux qui la parlent, elle est toujours ouverte aux autres, chacun peut l'apprendre, elle est à la disposition de tous et chacun peut dire ce qu'il veut, il peut aussi bien dire la vérité que mentir. »

Enfant allemand d'origine juive, Georges-Arthur Goldschmidt fut envoyé par ses parents hors d'Allemagne en 1938, à l'âge de dix ans et resta caché dans un pensionnat savoyard jusqu'à la Libération. Il resta en France après la seconde guerre mondiale, prit la nationalité française à vingt et un ans, devint professeur d'allemand, écrivain et traducteur. Ce récit autobiographique est celui de son départ d'Allemagne, de son exil en France et de sa rencontre avec la langue française.
Pages 64
Format 16,5 x 22,5 cm
Façonnage Cousu, broché, avec rabats
Prix 10 €
Parution 10/2009
ISBN 9782354280307
Disponibilité Uniquement chez l'éditeur
Collection Paysages écrits
Thèmes Guerres et violences, Mobilités et migrations