• Untitled

Les âmes errantes

Fantômes et revenants dans la France du XIXe/sup> siècle

Les phénomènes surnaturels sont présents dans la société française du xixe siècle comme le montre, par exemple, la vogue des tables tournantes. Les croyances et les pratiques qui y sont liées peuvent être objets d'histoire, comme ils le sont déjà dans l'historiographie anglo-saxonne.
Depuis les années 1970, plusieurs travaux d'historiens s'intéressent aux revenants: on peut citer par exemple les ouvrages de Jean Delumeau Peur en Occident (1978) ou de Jacques Le Goff La naissance du purgatoire (1981) ou encore de Jean-Claude Schmitt Les Revenants. Les vivants et les morts dans la société médiévale (1994), au croisement de l'histoire et de l'anthropologie. Mais l'histoire des revenants est encore peu explorée et reste à écrire.
Dans cet ouvrage, Stéphanie Sauget réunit des travaux d'historiens qui s'interrogent sur ces figures des morts qui viennent perturber les vivants dans une société à peine sortie de la Révolution, des guerres napoléoniennes, de la menace des épidémies (en particulier, l'épidémie de choléra de 1832). Ils ont joué le jeu de réfléchir à des objets parfois en marge de leur champ d'études et contribuent ainsi à faire exister ce sujet encore neuf en histoire contemporaine. Leurs textes montrent qu'une histoire sociale, culturelle, politique, religieuse des fantômes et autres revenants est non seulement possible mais fructueuse.
Pages 160
Format 16,5 x 22,5 cm
Façonnage Cousu, broché
Prix 15 €
Parution 07/2012
ISBN 9782354280550
Disponibilité En librairie
Collection Silex
Thèmes Sensibilités, mentalités et représentations