• Untitled

Le vent vivant des peuples

Né de témoignages recueillis auprès d'immigrants vivant et travaillant en France, venus, depuis les années 1950, d'Afrique du Nord, d'Afrique noire, d'Europe de l'Est, d'autres pays d'Europe aussi, du Moyen Orient, d'Asie, d'Inde et d'Amérique du Sud, ce livre présente cent récits de vie recueillis en Champagne-Ardenne par l’écrivain Michel Séonnet et illustrés par le graphiste Ronald Curchod. Michel Séonnet évoque dans de très beaux textes, la tristesse des départs, la peur des arrivées, la joie aussi, la déception parfois, le courage toujours. Puis il « dit » le travail, le fer, le feu, le bois, les champs, les bâtisseurs ; la famille, les projets.

« Ce qu'on voudrait, c'est faire entendre cette marche continue des immigrants, tels qu'ils sont venus ici depuis la fin de la dernière guerre mondiale, année après année, vague après vague. Ce qu'on voudrait, c'est parvenir à les voir le jour de leur venue, deviner quelques uns de leurs gestes, un peu de leur regard lorsqu'ils ont débarqué d'Espagne, d'Italie, de Pologne, d'Algérie, du Portugal, de Yougoslavie, du Maroc, de Turquie, de Tunisie, du Sénégal, du Mali, du Chili, du Vietnam, du Cambodge, d'Inde, d'Afghanistan, de Roumanie, du Cameroun, d'Ukraine d'Iran, de Lettonie, de Russie, d'Ossétie, de Tchétchénie, d'Ouzbékistan, d'Albanie, de Géorgie. Ce qu'on voudrait, c'est prendre aux mots les statistiques qui ne savent compter que par cent et donner visage à une centaine d'immigrants, tels que nous les avons rencontrés dans les Ardennes, l'Aube, la Marne, la Haute-Marne, région Champagne-Ardenne, France. Ce qu'on voudrait, c'est donner à entendre le foisonnement des histoires, la multiplicité des trajets, ce qu'ils ont donné d'eux-mêmes, ce qu'ils ont apporté, et comment, avec leur aide, ce pays s'est transformé. Ce qu'on voudrait, c'est vérifier la vieille leçon du "vent vivant des peuples" selon laquelle ce qu'on appelle trop souvent invasion est une force de sédimentation. Ceux qui hier encore étaient des étrangers finissent, un jour, par devenir à leur tour des gens d'ici. La nation n'est rien d'autre que le lent mouvement toujours recommencé. » (Michel Séonnet)
Pages 208
Format 17 x 23 cm
Façonnage Relié, intégra
Prix 19 €
Parution 03/2006
ISBN 9782354280866
Disponibilité En librairie
Collection Hors collection – arts
Thèmes Mobilités et migrations