• Untitled

La Bellevilloise

Une page de l'histoire de la coopération et du mouvement ouvrier français (1877-1939)

La Bellevilloise, fondée aux lendemains de la Commune de Paris, sur les hauteurs de Belleville et de Ménilmontant, a été l'une des sociétés les plus représentatives et les plus célèbres du mouvement coopératif français. Autour de la distribution des produits de consommation courante, la Bellevilloise a progressivement développé des œuvres sociales, éducatives et culturelles.
Les enfants pouvaient participer à son patronage et bénéficier de séjours en colonies de vacances. Les veuves ou les grévistes y trouvaient le soutien nécessaire pour faire face aux difficultés immédiates. On pouvait y apprendre l'espéranto ou la dactylographie, pratiquer un sport ou chanter, s'initier au théâtre ou assister à un concert donné par de grands interprètes, emprunter des livres à la bibliothèque ou venir danser à l'occasion de nombreuses fêtes, assister à la projection du Cuirassé Potemkine interdit par la censure ou suivre des conférences sur la tuberculose ou la guerre au Maroc, consulter un médecin ou se faire soigner les dents.
ŒŒuvrant très tôt aux côtés du Parti socialiste, puis du Parti communiste, la Bellevilloise fut un instrument particulièrement efficace de solidarité ouvrière et de socialisation politique. Son histoire mouvementée, retracée méticuleusement dans ce livre, soulève des questions plus larges et toujours d'actualité, entre autres : les économies sociales alternatives relèvent-elles de l'utopie ? l'organisation des consommateurs et des travailleurs est-elle réalisable ? quels rapports à la culture de masse peut-elle entretenir avec les avant-gardes culturelles ?
Pages 240
Format 21 x 23,5 cm
Façonnage Cousu, broché
Prix 30 €
Parution 04/2001
ISBN 9782913610145
Disponibilité En librairie
Collection Lieux habités
Thèmes Sens du politique, Paris et autour, Travail et métiers, industrie et techniques