Villes de banlieues. Personnel, élus locaux et politique locale en région parisienne au XXe siècle

Collection : Lieux habités
Prix : 28,00  €
Date de parution : 1 mars 2008
ISBN : 2-354 280-09-3
165 x 225 mm
224 pages

La municipalité est en France une institution de proximité, de recours et de régulation. En banlieue parisienne, dans les quartiers populaires, elle assure, peut-être plus qu'ailleurs, une mission de protection et de cohésion sociale. Fin 2005 en période d'émeutes, les maires - personnalités politiques préférées des Français- et leur personnel communal étaient en première ligne pour préserver l'intégrité des personnes et du bien commun. La République reconnaissante les accueillait à l'Elysée, les médias soulignaient leur implication et leur dévouement. Cela s'inscrit dans une longue histoire qui place l'institution municipale au coeur du système d'administration et de gouvernance des territoires agglomérés. Villes de banlieues raconte l'histoire des maires du grand Paris, leur engagement et leur militance, leurs pratiques administratives et politiques, éclaire l'origine de l'intercommunalité et l'importance du cumul des mandats, montre le rôle des municipalités dans les politiques publiques de logement, d'assistance, de péréquation ou d'aménagement du territoire et restitue une histoire méconnue, celle des "communaux", près d'un million et demi d'agents publics et de leurs syndicats.

Chemin faisant, l'ouvrage nuance une lecture trop tranchée des rapports de l'Etat et des collectivités locales jugées trop souvent "secondaires", "infantilisées", sous tutelle préfectorale, montre l'antériorité du dynamisme des municipalités et de leurs représentants avant les lois de décentralisation de 1982 et de 2003, et participe à une réévaluation du rôle des municipalités dans l'histoire de la France urbaine.