Collection : Foto
Prix : 25,00  €
Date de parution : 2 avril 2015
ISBN : 978-2-35428-095-6
240 x 210 mm
120 pages

Belleville au tournant des années 1970 est chamboulé. Entre ruines et émergences, le quartier est sens dessus dessous. Les travaux de rénovation offrent un paysage dévasté comme après un séisme ou un bombardement. Les grandes transformations urbaines, amorcées dès les années 1950 pour éradiquer les îlots insalubres et « moderniser » la ville, sont à l’œuvre aux quatre coins de la capitale.
Territoire au passé industriel et ouvrier, quartier de fabriques et de petites usines, Belleville a toujours abrité les classes laborieuses et tout un peuple des ateliers. C’est un quartier refuge pour de nombreux migrants qui a su conserver une forte appartenance populaire et dont la renommée a franchi les frontières.
François-Xavier Bouchart, alors jeune photographe résidant à Belleville, s’intéresse à cette métamorphose dans les quartiers de Belleville et Ménilmontant. Comme un reporter sur un terrain de ruines, il photographie en urgence les chantiers des démolisseurs, les dernières traces des rues et passages du xixe siècle, les cafés et les commerces, les loges de concierges. Immeubles murés, hôtels meublés et garnis fermés, palissades et terrains vagues entre les HLM en construction où jouent les enfants que le photographe saisit tendrement.
En remontant le temps, en remontant Belleville, les auteurs Françoise Morier et Robert Bober disent chacun à leur manière leur attachement à ces images, visages d’une planète à demi disparue.