Texte de Michel Séonnet. Neuf photographies d'Olivier Pasquiers