Texte de Michel Séonnet. Images de Ronald Curchod